Scénario_A : Un nouveau territoire

Publié le par J-Ph




Lors de la phase de déploiement les griffons et les orques se positionnent dans leur camp respectif sauf l’unité de pisteur qui se place en barrage de chaque coté du canyon.

 

 

Au premier tour, les griffons ont l’autorité, les conscrits et la prétresse de fer s’approchent dangereusement des pisteurs, Melkion lance un mur de feux devant les pisteurs pour protéger les conscrits trop téméraires.

De l’autre coté, quelques pisteurs et Kolgor visent les templiers d’Arkhos, à eux seul ils en tuent 4 et le chef achève les deux autres, Arkhos survie au déluge de flèche qui c’est abattu sur son unité.

Les fusilliers décident de se venger mais ils doutent de leur foi en Merin seul 6 tirs résonnent dans le canyon et un pisteur tombe. Saphon dérouté par tant d’innefficacité n’arrive même pas à tirer.

 

Les griffons ont de nouveau l’autorité, Arkhos part à l’assault des pisteur dans un élan de folie et toutes ses attaques sont parées.

Les fusilliers visent l’unité de Amoks et en tuent 3 alors que Saphon reprend ses esprits... De son coté Aerth se met en position de tir, il a un chacal dans sa ligne de mir mais il bouge trop.

Les templiers de Melkion prennent de la hauteur qui permet au magicien d’avoir une belle ligne de vue, il lance une boule de feux sur les chacals qui voient passés un soleil chaud au dessus de leur tête !!!

Les brontops avancent, les pisteurs n’arrivent pas à achever Arkhos qui fait de la résistance.

L’étau orque se referme sur ces pauvres griffons, les conscrits effectuent un replie stratégique vers leur ruine pour mieux se rédéployer ensuite...

 

Les chacals se prennent un soleil en pleine tronches qui fera 4 mors gràce à instinct de survie, les templiers profitent de cette occasion pour charger les survivants qui survivront.

Les conscrits se redéploient dans l’autre gorge du canyon.

Les pisteurs bouchent le passage en se défoulant sur Arkhos.

Aerth n’arrive toujours pas à viser un gros Amok cette fois-ci.

Arkhos libère le passage en tuent 2 pisteurs.

Les guerriers des vent profitent de cette ouverture pour s’engoufrer mais les fusillers effectuent un beau tir de barrage et Saphon achèvent l’unité (il attendait d’avoir un dernier survivant pour que la légende raconte qu’il arètait des unités à lui tout seul, mais on a bien repèré sa technique vicieuse).

Ensuite les brontops se fraient un passage mais ils se stoppent essouflé à quelques mètres des conscrits qui retenaient leur soufle.

 

Chacal est avec les orques, ils gagnent l’autorité et les chacals en profitent pour charger les templiers de Melkion, ça fait mal les coups de soleil, et font trois morts.

Aerth s’entraine toujours dans le vent avec son nouveau fusil, il a eu chaud le amok.

Les pisteurs, qui restent, achèvent Arkhos et les brontops chargent les conscrits Vihjak achèvent le dernier conscrit, avec implacable les deux brontops poursuivent leur assault sur la prétresse de fer qu’ils explosent litéralement, elle n’aura même pas eu le temps de réssuciter ses troupes la pauvre.

Les chacals se prennent une nouvelle boule de feu et Shaka Umru perd 1 point de vie, les templiers puis Melkion n’arrivent pas à faire plier le Shaka.

 

Au dernier tour de jeu, les griffons controllent 1 ruine pour 0 chez les orques mais chacal est rusé, les Amoks retournent dans leur camp et se redéploient sur leur ruine, à ce moment il y a égalité. Puis les brontops chargent les fusilliers avant qu’ils ne puissent tirer, le passsage est tellement violent qu’il est censuré, peut-être qu’un jour Saphon pourra en reparler mais là... il est dans un état critique avec l’inquisition au trousse car il a permis aux orques de controller leur ruine et donc de remporter la partie.




Commentaire de fin de bataille :

 

Combat très intéressant et très serré !

Pour le positionnement des troupes, j’ai placé Aerth et sa garde prétorienne avec Melkion et ses templiers pour aller prendre d’assaut la base ennemi (ce que j’ai finalement pas fait…), au milieu la troupe de conscrits, pour bloquer une unité ennemi, que ce soit à gauche ou à droite.

Enfin bien sur les fusilliers sur ma base, j’ai dû mettre Arkos et ses templiers devant eux comme bouclier en voyant les pisteurs à portée… Ces derniers ont d’ailleurs gracieusement dérouillé mes templiers, mais vu les dégats causés par les fusilliers après, je ne regrette pas ce sacrifice.

 

Durant la partie, les orques se sont massés bêtement à droite, ne pouvant passer facilement grâce à un Arkos héroique, et se faisant tirer dessus comme des lapins par les fusilliers.

A gauche, je suis très satisfait de Melkion et son sort boule de feu qui m’a permis de battre aisément les guerriers chacals qui avec 2 dés de combat peuvent faire très mal !

Donc résumons, guerriers chacals, amoks et guerriers des vents hors d’état de nuire, alors que seul l’unité de templiers d’Arkos a été décimée. Bref, l’avantage était de mon coté, pour le moment…

 

Première erreur, voyant à quel point les orques tombaient un par un, j’ai voulu abrégé en utilisant Aerth au combat au lieu de l’envoyer à la base ennemi ! (et gagner 1 PV…)

Ensuite, malgré une bonne salve de tir sur les Brontops (un tué et 2 blessés), j’ai carrément sous-estimé ces barbares qui ont détruit en un tour mes conscrits… Ce qui fut le tournant du combat, moi qui penser bloquer les Brontops et utiliser la Pretresse de Fer pour réssuciter mes troupes avec « Hospice »…

 

On connaît la suite, les fusilliers n’ont rien pu faire contre les Brontops et les Amok sont retournés à leur base grace à un astucieux sort.

 

Bref, un beau combat très mouvementé ;-)




Yacine a gagné la plupart des tests d’autorité, il y a eu des sueurs froides des deux cotès, les fusilliers griffons font très peur et très mal mais une fois au corps à corps la puissance des orques est imparable.

 

Dès le début je suis parti à l’assault en laissant des chacals en retrait mais en ayant bien prèvu mon coup. J’ai concentré mon attaque du coté du poste avancé en ruine de manière à lui laisser la voie libre vers le temple mais ma tactique semble tellement bien marché qu’il a oublié les objectifs. Il s’est replié pour défendre sa peau.

 

J’ai pu mettre en application les tactictes des orques qui ont très bien fonctionné, maintenant il va falloir chercher de nouvelles surpises pour les prochains combats.

 

Mes pisteurs ce sont enlisé face aux templiers et Archos mais je me suis bien fait plaisir avec les brontops. Dommage que les amoks ont subi des pertes et n’ont pas combattu, tout comme les guerriers des vents qui ont bien servi de bouclier face au fusilliers impitoyable.

.

Quelques soit l’issu de ces batailles chaque peuple impliqué en subira les conséquences pour leur avenir...

Publié dans Rapports de batailles

Commenter cet article