Scénario_00 : Les Terres Frontalières

Publié le par J-Ph

Les bêtes et les brontops sont déployés au centre de la table à chaque extrémité. Les orques sortent de leur canyon alors que les braconniers sont en embuscade proche de la source.

Le parcours des bêtes a été repéré depuis longtemps. Les braconniers ont bien observé les déplacements quotidiens des troupeaux et les orques connaissent tout sur leur terre.

Les braconniers prennent l’initiative et confirment leur tactique d’embuscade, ils attendent impatient d’en découdre avec les bêtes qui se rapprochent. Les orques avance aux frontières du Bran-Ô-Kor sur les Terres Frontalières pour surveiller les bêtes qui vont à la source.

 

 Les braconniers réussissent  à charger les deux troupeaux simultanément de manière à ce qu’aucun puisse réagir et se sauver vers l’interieur des terres. Les orques encore trop loin voient le piège se refermer sur les deux troupeaux et décident de porter secour au brontops qui ont mieux survécu au premier assault des nains un brontops mort alors que deux bêtes ont été tuées par les gobelins. Les rapaces réussissent à tuer les quelques nains qui avaient engagé les brontops.

 

Moment de frayeur pour tout le monde les brontops libres de tout adversaire vont charger les enemis les plus proches. Heureusement pour les orques, il restait deux nains qui voulaient attaquer les brontops par derrière. Dans un brusque mouvement de fuite les brontops se retournent terrassant les 2 nains sur leur passage.

 

Alors que les gobelins achèvent les bêtes, les orques libèrent leur colère sur les nains dont seul le chef survivra pendant quelques minute de plus.

L’unité des gobelins a pu se retirer remportant un gros pactol au détriment de leur collègue nain, mais dans les affaires il n ‘y a pas de pitié.

La violente réaction des orques n’aura pas suffit à venger les  bêtes chassées par le braconnage.




 

Les braconniers remportent donc la bataille pour 12 PV contre 10 PV pour les orques.


 Je me suis approché par le centre de la table pour intervenir sur le coté qui me semblerai le plus prospice  et éviter de rencontrer un éventuel troupeau en furie. Yacine a bien réussi son coup en chargeant les 2 troupeaux une fois qu’ils avaient été activé de manière à ce qu’aucun ne fuient au tour d’aprés. J’avais donc la voie libre des deux cotés mais étant donné que les bêtes étaient plutôt mal barrée je me suis dirigé vers les brontops, pour en sauver le plus possible,,qui étaient assaillis par les nains. J’ai réussi à les libérer en oubliant le fait qu’ils auraient pu me charger au tour suivant, heureusement que deux petits nains  trainaient derrière et ont servi de paillasson au brontops en furie. Pour les survivants nains ce fut une partie de plaisir mais pour remporter la partie il aurait fallu que les bêtes se défendent un peu mieux pour reéquilibrer la balance.

J-Ph


 Je suis satisfait du résultat, j’avais prévu de planquer mes troupes et d’attaquer les bêtes au dernier moment, chaque unité ayant une unité de bête à attaquer.

J’ai vraiment eu de la chance au tirage, car les orques n’ont pas eu le temps de me rattrapper pour sauver leurs appétissantes bêtes qui sont tombés en plein dans mon piège, et qui était complétement cernées, leur laissant ainsi aucun échappatoire.

J’aurai pu attaquer dès le 2ème tour, mais je me serai découvert, je n’aurai pas pu les prendre de revers, et les orques m’auraient plus rapidement rattrappé. Néanmoins le risque était que les orques arrivent avant les bêtes, ce qui heureusement ne fut pas le cas grâce à un bon tirage.

Les orques ne disposant que d’une unité, ils ne pouvaient sauver qu’une seule unité de bêtes. Je pense qu’il a fait une erreur en allant vers les Nains qui sont bien plus coriaces que les Gobs auxquels il n’aurait fait qu’une bouchée !

La fin c’est moins bien passée puisque la fuite des Bronptops m’a fait mourir 3 soldats, soit 3 PV gratos pour mon cher ennemi... Mais vu le nombre de bêtes tuées, et une unité de gobelins intact et sans danger, la victoire était de toute manière assuré (malgré son acharnement pour détruire mes nains).

 La chose a changé pour le scénario : 2 unités pour les orques, car avec qu’une seule unité, c’est forcément un troupeau de perdus et donc 8PV donné d’office à l’ennemi. Les morts fait pâr les Brontops ne doivent rapporter de points de vie à personne.

 Yacine


Le fait que les orques puissent sauver qu’un troupeau devait être équilibrer par les ennemis mort tués par les brontops. Cette parti est un bon exemple puisque la victoire se joue a peu de point près comme avec d’autre fin de bataille envisageable :  si les bêtes se seraient mieux défendues, si un troupeau c’était sauvé...

 
Je pense que la mise en situation est bien faite et permet de nombreuses autres issues à chaque combat.



Quelques soit l’issu de ces batailles chaque peuple impliqué en subira les conséquences pour leur avenir...

 

Publié dans Rapports de batailles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article